- Lettre de Ramsay MacDonald , premier ministre britannique

La lettre assure que l'immigration continuera d'être déterminée par "la capacité d'absorption économique" de la Palestine. Cette formulation qui peut être interprétée en tous sens tant elle est vague a été 'inventée' dix ans plus tôt par Churchill, du temps où il était responsable de la Palestine.1 Finalement, l'immigration juive n'est pas stoppée.

 

Extraits de la lettre de Ramsay Mc Donald

Cher Dr Weizmann :

Afin de dissiper certains malentendus qui sont apparus quant à la politique du Gouvernement de Sa Majesté à l'égard de la Palestine, telle qu'énoncée dans le Livre blanc d'octobre 1930, et qui ont fait l'objet d'un débat à la Chambre des communes le 17 novembre, et aussi pour répondre à certaines critiques formulées par l'Agence juive, je suis heureux de vous faire connaître notre position, qui sera interprétée comme l'interprétation authentique du Livre blanc sur les sujets traités dans cette lettre.

... Le Gouvernement de Sa Majesté n'a pas jugé nécessaire de citer in extenso les déclarations de politique générale qui ont été faites précédemment, mais l'attention est attirée sur le fait que non seulement le Livre blanc de 1930 fait référence au Livre blanc de 1922, qui a été accepté par l'Agence juive, mais qu'il reconnaît que l'accomplissement du mandat est un engagement envers le peuple juif et pas seulement envers la population juive de Palestine.

.... et le Gouvernement de Sa Majesté est fermement résolu à donner effet, dans la même mesure, aux deux parties de la déclaration et à rendre justice à tous les segments de la population palestinienne.

 ... Une question s'est posée quant au sens à donner aux termes "sauvegarder les droits civils et religieux de tous les habitants de Palestine sans distinction de race ou de religion" figurant à l'article II et aux termes "veiller à ce que les droits et la situation des autres couches de la population ne soient pas lésés" figurant à l'article VI du mandat. L'expression "sauvegarde des droits civils et religieux" figurant à l'article II ne peut être interprétée comme signifiant que les droits civils et religieux des citoyens individuels sont inaltérables.

... Les mots "droits et position des autres couches de la population", figurant à l'article VI, font clairement référence à la communauté non-juive. Ces droits et cette position ne doivent pas être lésés, c'est-à-dire qu'ils ne doivent pas être compromis ou aggravés. L'effet de la politique d'immigration et d'établissement sur la situation économique de la communauté non juive ne peut être exclu. Mais ces mots ne doivent pas être interprétés comme impliquant que les conditions économiques existantes en Palestine doivent être cristallisées. Au contraire, l'obligation de faciliter l'immigration juive et d'encourager les Juifs à s'installer sur le territoire reste une obligation positive du mandat et elle peut être remplie sans préjudice des droits et de la situation des autres groupes de la population palestinienne.

... Il a été dit que la politique du Livre blanc imposerait un embargo sur l'immigration et suspendrait, si ce n'est qu'elle y mettrait fin, l'installation des Juifs sur le territoire, ce qui est l'un des principaux objectifs du mandat.

... C'est aux Arabes sans terre appartenant à cette catégorie que le Gouvernement de Sa Majesté se sent dans l'obligation de faciliter leur installation sur ces terres. La reconnaissance de cette obligation n'enlève rien aux objectifs plus larges de développement que le Gouvernement de Sa Majesté considère comme le moyen le plus efficace de favoriser l'établissement d'un foyer national pour les Juifs...

En outre, la déclaration de politique générale du Gouvernement de Sa Majesté n'impliquait pas l'interdiction de l'acquisition de terres supplémentaires par les Juifs. Elle ne contient aucune interdiction de ce genre, et elle n'est pas destinée à l'être. Ce qu'elle envisage, c'est un contrôle temporaire de l'aliénation et du transfert des terres qui peut être nécessaire pour ne pas nuire à l'harmonie et à l'efficacité du plan de règlement des terres à entreprendre.

... Depuis 1920, lorsque l'ordonnance originale sur l'immigration est entrée en vigueur, des règlements sur le contrôle de l'immigration ont été publiés de temps à autre pour prévenir l'entrée illégale et pour définir et faciliter l'entrée autorisée. Le droit de réglementation n'a jamais été contesté.

Mais l'intention du gouvernement de Sa Majesté semble avoir été présentée comme étant qu'"aucune autre immigration de Juifs ne doit être autorisée tant qu'elle pourrait empêcher un Arabe d'obtenir un emploi". Le gouvernement de Sa Majesté n'a jamais proposé de poursuivre une telle politique.

... Le gouvernement de Sa Majesté n'a pas prescrit et n'envisage pas d'arrêter ou d'interdire l'immigration juive dans aucune de ses catégories

... Le principe de l'emploi préférentiel, voire exclusif, du travail juif par les organisations juives est un principe que l'Agence juive est en droit d'affirmer. Mais il faut souligner que si en conséquence de cette politique le travail arabe est déplacé ou si le chômage existant s'aggrave, c'est un facteur de la situation dont le mandataire est tenu de tenir compte.

Ramsay MacDonald

 

Comments powered by CComment